mercredi 19 janvier 2011

Un iPad 2 128 Go

Question posé à Peter Oppenheimer lors des résultats financiers d'Apple :


5:57PM Can you please talk more about gross margins?

5:58PM Peter: We don't provide specific gross margins, but we're always trying to lower costs. We were happy with our gross margins, they were ahead of what we thought, and we think they'll go down just slightly next quarter.


Mon opinion est qu'Apple va reproduire le schéma de l'iPhone 3G au moment de la sortie de l'iPhone 3GS, c'est à dire conserver le modèle précédent à un prix inférieur qu'à ses débuts et ainsi vendre 2 modèles différents à la fois. la marge de l'ancien modèle devant être plus élevée du fait de la réduction des couts des éléments qui la compose.

De ce fait, on peut se dire qu'Apple gardera l'actuel iPad 16 Go Wifi pour 399€ et que le nouveau modèle débutera à partir de 499€ pour une version Wifi avec 32Go de capacité qui devrait monter jusqu'à 128 Go.

Avec en plus un écran Retina, on peut se dire que la marge d'Apple sera plus faible sur l'iPad 2 que sur le premier modèle.





Location:Paris, France

dimanche 9 janvier 2011

Un iPad 7"? Oui, mais pas un iPad.

L'internet a beaucoup parlé de la possibilité d'un iPad 7" il y a quelques temps. La rumeur devenait tellement grande que Steve Jobs y a répondu pour les démentir, ce même Steve Jobs qui a annoncé qu'Apple ne travaillait pas à la conception d'un téléphone et d'une tablette à plusieurs reprises.

Pour ma part, je ne pense pas qu'Apple travaille sur un iPad 7" mais plutôt sur un appareil mobile utilisant un écran multitouch de 7".

Le constat est très simple. Lors de la présentation de l'iPad, Steve Jobs annonce dans sa présentation :





Donc Apple fait principalement des appareils mobiles. Et s'attaque donc à la fabrication d'appareils de différentes diagonales pour couvrir différents usages. Alors qu'il nous paraissait évident d'avoir des écrans dans les téléphones portables (mêmes nos vieux téléphones utilisaient des écrans) ainsi que dans nos ordinateurs, il était difficile d'imaginer à l'époque la variété de diagonales d'écrans que l'on possède aujourd'hui.

Regardons les diagonales d'écrans des appareils mobiles qu'Apple propose aujourd'hui :




Dans l'ordre, nous avons :
- l'iPod Shuffle sans écran
- l'iPod Nano (1,54")
- l'iPhone/iPod Touch (3,5"/3,5")
- l'iPad (9,7")
- le MacBook Air (11,6"/13,3")
- le MacBook/MacBook Pro (13,3"/13,3"/15,4/17")

Le tout regroupé dans un joli document fait avec Pages.

Ici, ce sont les valeurs techniques, les utilisateurs préférant dire que les diagonales sont de 13" et 15" plutôt que de 13,3" et 15,4".

On peut constater que l'écart de diagonales se situe autour de 2".

Bon et l'iPad 7" dans tout ça? C'est très simple, l'écart de diagonale entre l'iPhone et l'iPad et de 6", le plus grand de toute la gamme.

Apple s'affirmant "the largest mobile devices company in the world", on peut s'avancer sans prétention en disant qu'un jour Apple commercialisera un appareil mobile d'une diagonale comprise entre 5" et 8" pour combler ce vide dans la gamme.

La question est de savoir si ça sera un iPad.

L'iPad est un ordinateur dans le sens où le "content creation" est beaucoup plus accessible sur une tablette que sur un téléphone.

Steve Jobs a réagi a propos d'un iPad 7" et voici ses propos :

"This size isn't sufficient for making great tablet apps."

La vision de la tablette par Steve Jobs la définie comme un outil pouvant remplacer un ordinateur. Un écran de 7" ne lui parait pas suffisant pour obtenir une expérience suffisamment riche pour ces outils de "content creation" et ne permet donc pas de remplacer un ordinateur. Ainsi, si Apple créé un produit d'un diagonale de 7", ça ne sera pas un iPad.

Mon idée est que cela sera un concurrent direct du Kindle d'Amazon (qui a une diagonale de 6"). De la même façon qu'Apple a révolutionner le domaine de la musique avec ses iPods, elle peut potentiellement dominer le marché des liseuses numériques. Quand l'on voit l'iPod Touch aujourd'hui, la dernière chose qu'il sait faire c'est bien lire la musique. L'iPod inclus désormais un navigateur, les mails, un GPS et des milliers d'applications différentes. Le kindle aujourd'hui ne fait pas grand chose à part justement faire liseuse numérique.

Quoi que l'on en pense, le marché est présent sur le domaine des liseuses numériques (aux Etats Unis tout du moins) qui utilisent des diagonales plus petites que l'iPad et sont souvent plus maniable. Il ne serait donc pas étonnant de voir Apple se lancer dedans mais quoi qu'on en dise, ça ne sera pas un iPad.


mardi 4 janvier 2011

Apple hait les cinéphiles avec son iTunes Video Store

Je n'ai que rarement acheté ou loué des films ou des séries sur l'iTunes Store. Aujourd'hui, je me suis essayé à l'achat d'un film avec ma copine. Préférant acheter que louer, je lance l''iTunes Store et me rend dans la rubrique vidéo. L'expérience fournie dans le Store est plutôt remarquable. Je ne m'en étais pas rendu compte jusque la mais tout a été plutôt bien pensé.

Mais je me suis rapidement rendu compte que si l'expérience utilisateur est une chose, je suis venu pour regarder un film et c'est donc bien le contenu qui m'intéresse. Et c'est la ou le bât blesse :

- films en VOST rare

Cela est un avis personnel mais je pense que tout fan de cinéma saura dire que le doublage français casse souvent le film par rapport a sa version originale. Le fait que les doubleurs ne sont pas souvent aussi bon comédiens que les acteurs qu'ils doublent crée un décalage qu'il m'est assez difficile à supporter.
C'est ainsi que si l'on effectue une recherche des mots "VOST" sur l'iTunes Store, on n'a le droit qu'à 5 pauvres pages de films. Autant dire que c'est médiocre.







- films en HD limités à la location ?






La plupart des films en HD ne sont disponibles qu'à la location et c'est bien malheureux, à l'heure ou la télévision passe entièrement au numérique et la démocratisation des DVD font que la HD est un minimum en qualité d'image depuis plusieurs années. L'absence de HD sur des films sortis il y a tout juste quelques années est quand très difficile à faire avaler. De là, à dire qu'Apple limiterait volontairement le choix pour promouvoir son offre de location, il n'y a qu'un pas.

Également, je vous conseille de lire le commentaire d'un utilisateur sur Inception qui résume plutôt bien la situation. Il faut dire que des commentaires de ce genre est monnaie courante sur le Store, les utilisateurs se plaignant du trop faible choix proposé pour chaque film.
Il est presque impossible de trouver un film en HD et VOST à l'achat sur le Store à l'heure actuelle ce qui rend ce iTunes Video Store décevant sauf pour les mordus de la location.



Location:Paris, 75015, France